topblog Ivoire blogs

25/02/2015

AIRD : RENCONTRE DU RENOUVEAU

 

Aird_201502_21_trt (6b).jpg

Photo de famille avec une partie des participants entourant le doyen Tiabas (en chemisette beige entre les deux dames). Les sourires en disent long sur le bonheur du partage

 Le samedi 21 février 2015 de 11H 38 à 15H 10, s'est tenue, au domicile de Monsieur Bernard Houlai Tiabas (Abidjan Cocody Riviera 3), une réunion de concertation de la haute direction de l'Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (Aird). Sur les 22 cadres du parti attendus, 4 ont été excusés et 16 ont répondu présent.

Cette rencontre a été présidée par le doyen Bernard Houlai Tiabas en sa qualité de doyen d’âge du parti et de conseiller politique spécial du président de l’Aird, le ministre Eric Kahe.

Le déroulé de cette rencontre a été le suivant:

  1. Intervention du conseiller politique spécial du président de l’Aird ;
  2. Le mot du président du parti depuis son lieu d'exil ;
  3. Discussions et échanges à bâtons rompus ;
  4. Divers ;
  5. Partage du repas offert par madame Tiabas à ses invités du jour.

Ainsi, d’entrée de jeu, dans une posture d’humilité, le doyen Bernard Houlai Tiabas a situé le cadre de cette rencontre, qui se décline comme le cadre d’une réunion informelle, d'autant plus qu'aucune disposition statutaire ne lui permet de convoquer la haute direction du parti. Cependant, son statut de doyen d'âge du parti et surtout sa qualité de membre fondateur du parti, lui permettent d'initier la tenue du forum du jour. Aussi, son intervention s'est-elle articulée autour de 3 axes.

Dans un préalable, il a précisé les circonstances de son retour à la direction du parti. En effet, Bernard Houlai Tiabas est d'abord l'un des vice-présidents du Cnrd (Congrès National de Résistance pour la Démocratie) qui est un cadre de concertation de plusieurs organisations et partis politiques dont l'Aird. Au niveau du Cnrd, le doyen Tiabas a été coopté par ses paires pour appuyer l'Aird, du fait de l’exil de son président. C'est ainsi qu'après plusieurs rencontres et échanges avec la direction locale de l'Aird et surtout avec l'aval du président Eric Kahe, Bernard Houlai Tiabas intègre, à sa demande, la direction du parti et accepte la proposition du ministre Eric Kahe de faire partie du cabinet du Président de l'Aird, où il occupe désormais le poste de conseiller politique spécial. Le doyen a insisté pour dire qu'il n'est pas à l'Aird pour occuper la place de quelqu'un, précisant au passage qu’à son âge, on n’aspire pas à diriger un parti politique. « On ne peut pas être après avoir été » a-t-il conclu sur ce point.

 

Aird_201502_21_trt (1).jpg

Le doyen Tiabas (en chemisette beige) a été une véritable bibliothèque pour les participants

Au cours du second volet de son propos, le conseiller politique spécial du président du parti, s'est présenté comme un recours, une personne venue accompagner les objectifs et les nobles ambitions de l'Aird, dans sa marche en avant.

Il a, pour cela, lancé un appel à l'union et à la solidarité au sein du parti. Pour lui « une conviction peut générer une contre conviction et le désaccord est enrichissant quand on l'intègre à toute action ». Monsieur Tiabas a terminé ce point en indiquant les atouts de l'Aird, qui sont la jeunesse de sa direction et surtout son ambitieux projet d'implantation nationale.

Le camarade Tiabas a conclu son propos liminaire, en invitant l'auditoire a écouter le message délivré par le président Eric KAHE.

Dans une vidéo à mettre en ligne sur le Net, le premier responsable du parti, s'est adressé pendant 4 minutes à ses camarades. Il a surtout appelé à l'union, au rassemblement dans le cadre des statuts du parti. Pour lui, l'Aird doit occuper la place qui lui revient naturellement ; celle de parti leader dans la lutte pour les libertés en partenariat démocratique et patriotique avec toutes les autres forces vives du pays, de parti engagé dans la mise en œuvre des valeurs de solidarité et de partage, de développement solidaire, de l’égalité des chances, de démocratie participative, d’amélioration des pénibles conditions de vie et de travail en milieu rural. Au-delà de l'acquisition du pouvoir d’état, l’Aird voudrait être un modèle et un exemple africain dans la saine gestion du pouvoir d'état par le partage équitable des ressources et la lutte contre la corruption.

Aird_201502_21_trt (9).jpgLe ministre Eric Kahe, président de l'Aird, s'est adressé à une équipe de devoir au service d'une Côte d'Ivoire rassemblée (Une partie de cette équipe).

Une longue séance d’échanges et de discussions s'en est suivie. Aucun sujet tabou à cette rencontre de haut niveau. Chaque intervenant a pu s'exprimer dans ce cadre de liberté d'expression et de démocratie. Aussi, chacun des intervenants a pu, dans un esprit de camaraderie militante, exposer et trouver réponse à ses préoccupations.

Au chapitre des divers, il a été convenu entre les participants d'un chronogramme de rencontres périodiques des membres de la Présidence, du Cabinet du Président et du Secrétariat Général de l'Aird, à raison d’au moins une séance de travail par mois. En effet, l’inexistence d’un agenda de rencontres régulières ne permet pas à l’opinion nationale de se rendre compte du niveau de vitalité du parti qui se trouve aussi, de ce fait, coupé de ses bases en attente de mobilisation.

Prévues au domicile du doyen mais déplaçables en tout autre lieu, les prochaines rencontres sont programmées pour se tenir chaque premier samedi du mois à savoir les 7 mars, 4 avril, 2 mai et  6 juin 2015.

 

Aird_201502_21_trt (8).jpgAutour du doyen Tiabas et de gauche à droite: Casimir B., Donatien et Ouiva Bi, heureux de participer à ce nouveau départ

Un copieux repas a clos cette enrichissante rencontre, dans une ambiance fraternelle.

 

 

 Dr Pierre Z. Doh

SGA chargé des Institutions
  et des relations extérieures 

06:47 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Bravo et salutations fraternelles à tous. C'est toujours réjouissant de voir la vitalité de notre parti se manifester par ce genre de rassemblement. C'est avec plaisir que nous suivons vos activités. Merci au doyen Bernard Tiabas pour l'initiative visant à mieux fédérer les forces de notre parti par des réunions régulières. Encore bravo !

Raphaël ADJOBI

Écrit par : St-Ralph | 25/02/2015

Bonne continuation. Vous êtes constants et nous vous disons merci pour le bon ton. Vous pourrez contribuer au vrai changement en profondeur pour une nouvelle Côte d'Ivoire réellement fraternelle et républicaine. Courage à vous.

Écrit par : Soro Adama | 25/02/2015

bravo et ke Dieu vous soutienne

Écrit par : bah julien | 25/02/2015

courage a tous les camarades de l AIRD et a toute personne voulant la democratie dans toutes ses composantes dans ce pays. Courage a vous camarade président KAHE vous qui sans fatigue aucune voulez restaurer cette démocratie qu a prôné le président LG jusqu'au point ou il soit mis aux arrêt par les ennemis de cette démocratie . COURAGE.

Écrit par : yro jean marc | 26/02/2015

La main dans la main, oeuvrons tous our le retour de la democratie dans notre maison commune a nous tous: la COTE D'IVOIRE.

Écrit par : G.Y.Doue | 08/03/2015

Les commentaires sont fermés.