topblog Ivoire blogs

10/02/2015

LA RÉPUBLIQUE : NOTIONS DE BASE DU MILITANT

Sur le concept de la République, Platon a écrit un ouvrage connu sous le nom de « la République de Platon », une sorte de Dialogues de Platon sur la meilleure forme de gouvernement. Platon (428 -348 av. J-C) est une grande figure de la Grèce, 4 siècles avant Jésus-Christ. Il vouait une grande admiration à Socrate, considéré comme son maître, tandis que Aristote fut son plus brillant élève. Après avoir étudié les lettres, les mathématiques, la musique et la gymnastique, sa rencontre décisive avec Socrate, l’amène à renoncer aux arts pour s’adonner à la philosophie.

Le mot République est un substantif féminin qui désigne, selon les cas : une organisation politique de la société ; un ensemble de personnes ayant entre elles quelque chose en commun ; une organisation politique d'un État où le pouvoir est non héréditaire, partagé et exercé par les représentants (généralement élus) d'une partie ou de la totalité de la population (par opposition à la monarchie ou à l’empire) ;

La république peut être fédérale, fédérative, c’est-à-dire être composée de plusieurs États, comme la République Fédérale d’Allemagne (RFA) en Europe ou la République Fédérale du Nigeria en Afrique.

La République (démocratique) populaire ou la république socialiste sont une forme d’organisation politique d'un pays se référant au marxisme, où l'État possède et gère la propriété des moyens de production essentiels.

La république est donc une forme d’organisation politique d’un pays. Cette organisation renvoie à des valeurs qui peuvent évoluer dans le temps, en fonction d’une plus grande quête de démocratie, de justice sociale, de liberté. Cette organisation est consignée dans la Constitution et le changement de république correspond généralement à un changement de Constitution.

En France par exemple, la forme républicaine de l'État a été instaurée après la Révolution française de 1789 et chaque régime particulier de l’organisation de la République française qui fixe les modalités de l'exercice du pouvoir a permis de dégager :

*    la 1ère République de septembre 1792 à mai 1804

*    la 2ème République de février 1848 à déc. 1852 ;

*    la 3ème République de septembre 1870 à juillet 1940

*    la 4ème République de juin 1944 à octobre 1958

*    la 5ème République depuis octobre 1958 ;

Ainsi, même si la nature républicaine du pays demeure, la mise en œuvre de ces valeurs repose sur des textes qui réglementent le fonctionnement de la république. Ces textes sont évolutifs.

C’est ainsi que le vote des femmes en France a été obtenu à l’issue d’un long combat. Les Françaises votent pour la première fois en France le 29 avril 1945, à l’occasion des élections municipales puis, quelques mois après, le 21 octobre 1945 elles participent au scrutin national. Le droit de vote pour les femmes en France a donc été instauré sous la 4ème République. Un droit qui a été tardif, du fait de lourds préjugés, bien après certains pays, dont certains moins développés que la France : 1869 USA (état de Wyoming) ; 1893 Nouvelle Calédonie ; 1920 USA entière ; 1928 Royaume-Uni ; 1930 Afrique du Sud ségrégationniste, etc.

Lors de son accession à l’indépendance en 1960, la Côte d'Ivoire a choisi la République comme organisation politique. La 1ère république a connu sa fin avec la Constitution de 2000 sous la transition militaire qui a permis les plus grandes avancées du combat démocratique. Sans changement de Constitution, ni de République, l’après 11 avril 2011 est marqué par un grave recul de ces acquis.

De par sa dénomination, l’Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD) est partisane de la république, en tant qu'organisation politique de l’État de Côte d'Ivoire. Se faisant, nous faisons le choix des valeurs républicaines comme socle de la société ivoirienne. Des valeurs de démocratie vraie par le pluralisme politique, de séparation des pouvoirs, de justice, d’égalité, de liberté, de solidarité, de développement solidaire, de respect mutuel, etc. Elles sont consignées dans notre Constitution qui réaffirme son attachement à la déclaration universelle des droits de l’homme.

Par ailleurs, la République peut être perçue comme aristocratique, bourgeoise, conservatrice, démocratique, franc-maçonne, parlementaire, etc.

 Au sein de l’AIRD, une grande majorité de militants est favorable à une république démocratique et parlementaire.

La rédaction de info.aird-alliance.com

(Bibliographie: dictionnaire Cntrl)

10:00 Publié dans Notions de base pour le militant AIRD | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

La formation est à mon sens le meilleur - si ce n'est l'unique - moyen d'avoir des militants convaincus et fidèles aux idéaux du parti et donc des citoyens disciplinés. Merci à l'AIRD pour cette initiative.
En avant !

Écrit par : GUEADJIBY | 11/02/2015

Texte à proposer à tout nouvel adhérent à notre parti. Une bonne façon de montrer à chacun où il met les pieds, les valeurs qu'il embrasse.

Écrit par : St-Ralph | 17/02/2015

Les commentaires sont fermés.