topblog Ivoire blogs

25/11/2014

CRISE AU FPI : PETITE LECON d'HISTOIRE POLITIQUE (QUAND AHOUA DON MELLO JETAIT L’ÉPONGE…)

(Analyse de Ferro Bally, journaliste indépendant)

 

L’ambiance électrique d’avant le 4è Congrès ordinaire du FPI (11, 12, 13 et 14 décembre 2014) rappelle étrangement l’atmosphère délétère qui a précédé le 2è Congrès ordinaire, en 1996.

Lire la suite

23/11/2014

L’AIRD DU MINISTRE ERIC KAHE, RENCONTRE DES ÉTUDIANTS DE DALOA

aird daloa (2).jpgLe samedi 22 novembre 2014, de 10h à 14 h à la salle polyvalente de l’Hôtel le Royaume de Daloa, le Secrétaire National (SN) de l’Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD) chargé des régions Centre et Centre-Ouest, Dr DOH Pierre accompagné du Fédéral AIRD du département de Daloa, DIBO Tchénao Richard, ont rencontré un groupe de 35 étudiants issus de l'Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, pour un échange volontairement restreint en raison du contexte militaro-politique.

 

Cette cérémonie a suivi le chronogramme suivant:

1- Présentation de l'AIRD

2 - Vidéo-conférence entre les étudiants et le président du parti

3- Inscription en ligne des nouveaux adhérents au parti

4- Mise en place de la section estudiantine AIRD Daloa

5- Cocktail de clôture

D'entrée, l'honneur est revenu au SN de présenter le parti. Il expliquera aird daloa (3b).jpgque l'AIRD est un parti politique ivoirien classé à Gauche. Fondé fin 2006 par les ministres Paul Gui Dibo, Duon Sadia, Eric Kahe et des ex-cadres UDPCI, dont Luc Gnepa, Bernard Djè Bi Mointy, Georges André Temanin, Pierre Temenon, Mmes Jeannette Glehy, Laurentine Debi, Nepo, etc. ,  qui ne pouvaient concevoir un soutien à des mouvements politiques armés, à travers le fameux G7. L’AIRD appartient à la grande famille des partis de l'Alliance des Forces Démocratiques (AFD), tout en revendiquant sa spécificité.

L'AIRD, loin de tous les extrêmes, milite pour la promotion de la personne humaine, la démocratie avec un projet de société fondé sur la justice sociale, l’égalité des chances, la souveraineté responsable, le soutien à la modernisation du travail en milieu rural afin de le rendre moins pénible, l’éducation citoyenne de base, la formation de la jeunesse et des masses populaires, la démocratie participative et la solidarité comme instrument de lutte contre le tribalisme et le communautarisme destructeur de l’unité nationale.

A sa suite, le fédéral DIBO a présenté aux étudiants les organes locaux et nationaux et le Manifeste de ce parti, à ce jour dirigé par le camarade KAHE Eric. Le contenu dense du débat, qui a fait suite à ces exposés, a illustré à lui tout seul, l'intérêt que les participants ont accordé à ce chapitre.

aird daloa EK.jpgLa vidéo-conférence qui a suivi, a permis aux étudiants, d'échanger en temps réel, avec le ministre Eric Kahé depuis son lieu d'exil. Homme politique de conviction, le camarade KAHE n'a éludé aucun sujet. Il a pris toute sa place dans les échanges de haut niveau qui ont eu lieu, subjuguant parfois l'auditoire par sa maitrise des grands dossiers de l'heure.

La troisième étape devenant ainsi une formalité, ainsi sur 35 étudiants présents 25 ont instantanément adhéré à l'AIRD, soit 71 pourcent de la jeunesse estudiantine regroupé dans ce lieu.

 

aird daloa (5).jpg

 

Le SN pouvait alors installer la section estudiantine de l'AIRD dans la région du Haut Sassandra. Le camarade AHILE Fernand (Au centre le Dr Pierre Doh avec le jeune Ahilé à sa droite et le fédéral Dibo à sa gauche) dirige à titre provisoire cette structure spécialisé de l'AIRD.

Aird daloa (4) photo famille.jpgUn cocktail a clos cette fabuleuse rencontre politique.

Fait à Daloa le 22 novembre 2014

Le SN chargé des régions
Centre et du Centre-ouest

 

Dr DOH Z. Pierre

14:59 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | |  Imprimer | |

ÊTRE GRAND POUR BÂTIR GRAND

Ce texte confirme ce dont j’ai toujours prévenu les jeunes, à savoir que ce sont les grands hommes qui bâtissent de grands partis politiques et non les grands partis politiques qui révèlent de grands hommes.

Lire la suite

11:05 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | |

20/11/2014

GROGNE AU SEIN DES FRCI : QUI VIVRA VERRA (FERRO BALLY)

Ce qui n’a pas pu être fait depuis bientôt six ans le sera en deux mois. Parole du Brave Tchê qui est en même temps Wari Fatchê. 

8.975 ex-combattants de l’ex-rébellion intégrés dans l’armée ivoirienne exigent la prise en compte de leurs arriérés de solde depuis 2009, c’est-à-dire depuis l’Accord politique de Ouaga (APO) conclu en 2007 entre l’État de Côte d’Ivoire dirigé par Laurent Gbagbo et l’ex-rébellion armée amenée par Kigbafori Guillaume Soro, alors secrétaire général des mouvements insurrectionnels coalisés sous l’appellation de Forces nouvelles.

Lire la suite

09:44 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |

12/11/2014

#BURKINA Leçon n° 5/10 : AIDER L’ARMÉE A DEMEURER L’ÉMANATION DU PEUPLE

 

Aird chacun a une raison de s'engager demi.pngLa révolution Burkinabè a emporté l’ancien président Blaise Compaoré, aujourd’hui réfugié en Côte d'Ivoire. Cette révolution continue d’alimenter la recherche de repères pour ceux qui sont en lutte contre les dictatures.

L’Armée Burkinabè est connue pour être patriotique et républicaine. On n’entend pas parler d’une armée ethnique. Même si elle reste assez dépendante du pouvoir politique et a servi ce dernier dans une série d’assassinats, ceux-ci ont certainement été perpétrés par un réseau parallèle. Dans le cadre des événements de novembre 2014, elle s’est refusée à retourner les baïonnettes fournies par le peuple contre ce même peuple, au point que l’ancien homme fort du Burkina parle de complot fomenté par l’opposition et l’armée.

 

Le discours des défenseurs des droits de l’homme et des acteurs politiques peuvent être des actes de formation indirecte en direction des militaires. Moins on les diabolise, mieux on les aide à se détacher des hommes du pouvoir.

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

11/11/2014

#BURKINA LEÇON n° 4/10 : LÉGALITÉ ET LÉGITIMITÉ

Sankara images.jpg« le jour où Blaise aura décidé de faire un coup contre moi, dites-vous qu’il est déjà trop tard et ne faites rien pour y parer ». (Thomas Sankara)

Lire la suite

12:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/11/2014

TOUJOURS DU CÔTÉ DES LUTTES SOCIALES, DÉMOCRATIQUES ET ÉCOLOGIQUES

Aird chacun a une raison de s'engager.png

11:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

#BURKINA LEÇON n° 3/10 : LE BOYCOTT N’EST PAS LA MORT

aird chevalet 1470681347.jpgDepuis l’instauration du multipartisme en 1991, l’opposition Burkinabè a boycotté, au moins à deux reprises, l’élection présidentielle, notamment en 1991 et en 1998. Ces boycotts, loin de laisser pour morte l’opposition, ont réduit ses dissensions et resserré ses rangs, en guise de solidarité dans le malheur. Retirant les leçons de sa division et de son manque de repère lors de l’élection du 13 novembre 2005, cette opposition a renforcé ses concertations pour une plus grande unité d’actions par la réflexion. Le cerveau a eu raison des biceps.

Un parti politique qui ne participe pas à une élection présidentielle n’est pas forcément un parti politique mort ou appelé à mourir. Il dénonce des règles de jeu peu équitables et prend à témoin la communauté nationale et internationale. Le pouvoir issu d’une telle élection peut certes revendiquer une certaine légalité, mais il a peu de légitimité.

 

EK cheptel anniv 10015642_629648960450191_5521973293780611057_n.jpgEric Kahe - Président AIRD
(Le choix des photos est de la rédaction)

11:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

L’AIRD INFORME SES CADRES ET RENFORCE SES BASES DU CENTRE

Le samedi 1er novembre 2014, de 18h à 20h, a eu lieu une rencontre entre d’une part, le Secrétaire National AIRD chargé des régions du Centre et du Centre-Ouest, le camarade Dr DOH Pierre, accompagné de son adjoint Klé Henock et d’autre part, sept cadres du parti appartenant à la Fédération de Yamoussoukro.

Le déroulé de cette rencontre a été le suivant:

1-Présentation du programme politique de l'AIRD ;

2-Vidéo-conférence du Président, le camarade Kahé Eric ;

3-Projet de la mise en place des fédérations de Bouaflé et d'Attiégouakro ;

4- Cocktail de clôture.

Ainsi l'honneur est revenu au camarade SN des régions Centre et Centre-Ouest de parler de l'AIRD, de son projet de société, et de son organigramme.

La rencontre s'est poursuivie par une vidéo conférence animée par le camarade Président du parti, depuis son lieu d'exil. Le ministre Kahé a pu, en temps réel, échanger avec chacun des participants à cette réunion.

Concernant le point 3) de l’ordre du jour, les camarades Kouadio Koffi et Boussou Bi ont pris l'engagement de coordonner l'installation des fédérations respectivement à Attiégouakro et à Bouaflé.

IMG_20141101_193857.jpgUn cocktail a clos cette sympathique cérémonie

Fait à Yamoussoukro le 08-11-2014

 

Le SN chargé des régions Centre et Centre-Ouest

 

Dr DOH Z Pierre

IMG_20141101_193817.jpg

09:20 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |

09/11/2014

DU COMBAT DE LAURENT GBAGBO ET DE LA CRISE AU SEIN DU FPI*

Suite aux propos de messieurs Koudou Kessié et Paul Okou Zago, tous deux membres du FPI, se contredisant dans le journal de leur parti (Notre Voie du 16 et 20 octobre 2014), l'AIRD-France souhaite vivement que le FPI définisse clairement la ligne de combat qu'il envisage de suivre afin d'éclairer ses alliés. L'AIRD-France n'a nullement l'intention de se mêler d'un débat interne à un parti frère. Toutefois, engagés dans la coalition des partis de l'opposition dénommée « Alliance des Forces Démocratiques » (AFD), nous savons que toute décision émanant du FPI quant à sa participation ou non aux prochaines élections présidentielles – aux contours pour l'heure inquiétants – aura des conséquences directes sur ses alliés.

Lire la suite

20:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |