topblog Ivoire blogs

12/11/2014

#BURKINA Leçon n° 5/10 : AIDER L’ARMÉE A DEMEURER L’ÉMANATION DU PEUPLE

 

Aird chacun a une raison de s'engager demi.pngLa révolution Burkinabè a emporté l’ancien président Blaise Compaoré, aujourd’hui réfugié en Côte d'Ivoire. Cette révolution continue d’alimenter la recherche de repères pour ceux qui sont en lutte contre les dictatures.

L’Armée Burkinabè est connue pour être patriotique et républicaine. On n’entend pas parler d’une armée ethnique. Même si elle reste assez dépendante du pouvoir politique et a servi ce dernier dans une série d’assassinats, ceux-ci ont certainement été perpétrés par un réseau parallèle. Dans le cadre des événements de novembre 2014, elle s’est refusée à retourner les baïonnettes fournies par le peuple contre ce même peuple, au point que l’ancien homme fort du Burkina parle de complot fomenté par l’opposition et l’armée.

 

Le discours des défenseurs des droits de l’homme et des acteurs politiques peuvent être des actes de formation indirecte en direction des militaires. Moins on les diabolise, mieux on les aide à se détacher des hommes du pouvoir.

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.