topblog Ivoire blogs

30/10/2014

LE PARTI DE GAUCHE SOUTIENT LE PEUPLE BURKINABÉ...

Mercredi 29 Octobre 2014

Pierre Boutry Commission Afrique

Le Parti de gauche soutient le peuple burkinabé dans sa lutte contre les manœuvres de Compaoré pour se maintenir au pouvoir

Blaise Compaoré est au pouvoir depuis 27 ans et veut à nouveau modifier la constitution pour s’y maintenir. La limitation du nombre de mandats présidentiels (article 37 de la constitution) a en effet été enlevée en 1997 puis remise en 2000 après les manifestations populaires qui ont suivi l’assassinat du journaliste Norbert Zongo par le régime.

Melenchon jlm1.pngInquiet pour son impunité, celui qui a conduit le putsch au cours duquel le Président Thomas Sankara a été assassiné parce qu’il osait résister au néo-colonialisme français et mettait en œuvre de vraies ambitions révolutionnaires, a fait adopter le 21 octobre 2014 par le conseil des ministres une proposition de loi sur la tenue d’un référendum pour modifier l’article 37. Les députés doivent se prononcer le 30 octobre. Les trois quarts du parlement pourraient modifier directement la constitution ou, sinon, un référendum pourrait se tenir en décembre 2014, l’élection étant prévue en novembre 2015.

Une large part du peuple burkinabé refuse cette nouvelle manœuvre du pouvoir en manifestant dignement dans les rues des principales villes contre la vie chère, contre la corruption, et contre ce coup de force constitutionnel. Nous saluons à cette occasion l’action du mouvement "Balai citoyen" qui, grâce à son action de conscientisation militante du peuple depuis un an, a été un artisan majeur de ce mouvement populaire.

Le Parti de gauche dénonce l’attitude floue du gouvernement français face à cette situation et soutient le peuple burkinabé dans sa lutte pour la dignité.

Le Parti de gauche soutient l’appel à manifester le jeudi 30 Octobre 2014 à partir de 17h30 devant l’ambassade du Burkina Faso à Paris.

- See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/communique/soutien-au-peuple-burkinabe-manifestation-le-30-octobre-30529#sthash.rY2cDa8q.dpuf

 

 

14:09 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/10/2014

3000$/JOUR DE MISSION : L’ESSENTIEL N’EST PAS DANS SON NOM !

Aird 1525670_197572773780673_1312679549_n.pngDans un pays où la population urbaine vivant dans les bidonvilles est de plus de 53%, où plus de 40% de la population n’a pas accès à l’électricité, où le taux de population sous-alimentée est officiellement de 21% et l’indice de développement humain (2013) de 0,452 ; dans un pays dont les dépenses de santé sont de 88$/habitant avec 1 médecin pour 7.500 habitants, peut-on accepter qu’une assistante perçoive 3000$/jour de frais de mission à l’étranger, là où les ministres sont officiellement plafonnés à 400$/jour ?

Lire la suite

08:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/10/2014

L’ASSISTANTE MINISTÉRIELLE QUI VALAIT 150 MÉDECINS.

Les questions de fond que pose une affaire qui n’a rien de banal !

Lire la suite

15:06 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |

20/10/2014

RAPPEL À DIEU DE MAMAN GADO: LES CONDOLÉANCES DE L'AIRD

20100828 gbagbo mere (48b).jpgC’est avec une profonde affliction que les Ivoiriens ont appris, telle une traînée de poudre, le rappel à Dieu, le 15 octobre 2014, sur le chemin du retour sur sa terre natale, de notre patriarche Marguerite GADO, mère du président Laurent Gbagbo, dont la détention injuste à La Haye en ajoute à notre profonde peine.

L’Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD) voudrait, malgré tout, rendre grâce et gloire au Seigneur pour nous avoir donné une maman d’exception et pour lui avoir accordé de frôler le centenaire.

Devant la détresse collective et notre peine insurmontable, qu’amplifie un certain contexte insoutenable, nous nous inclinons avec respect et déférence devant la mémoire de maman Marguerite GADO, qui aura tout donné à son pays, sans faiblir ni faillir, et sans rien en attendre en retour, jusqu’à la dignité des conditions de son départ. Bien qu’ayant fait offrande, en sacerdoce, de son fils Laurent Gbagbo à l’Afrique, elle a payé de nos turpitudes et de nos combats politiques le prix de près de quatre années d’exil, de surcroît les dernières de sa vie, alors même qu’elle n’a jamais occupé la moindre position politique dans le pays.

20100828 gbagbo mere (12).JPGLa direction et les militants de l’AIRD, se joignent au ministre Eric KAHE, président en exil du parti, pour assurer le président Laurent Gbagbo, les enfants, les petits-enfants, la famille et les familles alliées, ainsi que le FPI, de leurs sincères condoléances et de leur compassion fraternelle. Ce deuil étant aussi le nôtre, nous comptons y prendre toute notre part, filiale et pieuse, afin qu’hommage soit rendu au symbole du don de soi et de la dignité.

Fait le 17 octobre 2014,

 

Le Ministre Eric KAHE.

12:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |