topblog Ivoire blogs

25/08/2014

CRISE EN FRANCE AUTOUR DE LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE (Ferro Bally)

LIBE 10583996_1495349640708537_8002812751312256335_n.jpgLe ministre de l’Économie sortant, Arnaud Montebourg, a assuré ce lundi soir sur TF1 qu’il avait quitté le Premier ministre, Manuel Valls, sur un «désaccord» mais en «bon terme». Il «faut cesser les politiques d’austérité car nous sommes en train de couler l’économie», «je crois que le désaccord est constitué, nous nous sommes séparés à l’amiable», a expliqué Arnaud Montebourg.

Au journal télévisé de France 2, Benoît Hamon déclare : «Je ne participerai pas au nouveau gouvernement de Manuel Valls. Nous avons été élus il y a deux ans et demi pour améliorer la situation de nos compatriotes. Or aujourd'hui la rigueur budgétaire telle qu'elle est mise en œuvre ne nous permet pas d'atteindre ces objectifs. (...) A mes yeux, la rigueur budgétaire ne peut pas être un but en politique.»

 

La ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti a déclaré, de son côté, qu'elle ne serait "pas candidate à un nouveau poste ministériel", préférant "la loyauté à ses idéaux" au "devoir de solidarité" gouvernementale, dans un courrier transmis à l'AFP. "Il y a un devoir de solidarité, mais il y a aussi un devoir de responsabilité vis-à-vis de ceux qui nous ont fait ce que nous sommes. Je choisis pour ma part la loyauté à mes idéaux. Je ne serai donc pas (...) candidate à un nouveau poste ministériel" dans la future équipe de Manuel Valls, écrit-elle dans une lettre de deux pages à François Hollande et au Premier ministre.

Ferro Bi Bally, Journaliste indépendant

20:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.