topblog Ivoire blogs

13/08/2014

TOURNER LA "PAGE GBAGBO"?

Il est des métaphores qui, au lieu de créer le beau, engendrent le faux. Si l'expression PAGE GBAGBO désigne ERE GBAGBO alors elle est abusive. En effet certains leaders sont rentrés dans l'histoire pour la justesse de leur combat. Si Felix Houphouët-Boigny, le père de l'indépendance est intemporel aux yeux des Ivoiriens, l'honnêteté voudrait que l'on admette le père du multipartisme comme intemporel. Son action du 30 avril 1990 a révolutionné la lutte politique africaine. C'est un mérite que de parvenir au multipartisme sans prendre les armes. Ensuite ont pu naitre le Fpi, le Rdr, le Mfa, l'Udpci, l'Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD) ... grâce à la victoire de Gbagbo un 30 avril 1990.

Plus qu'une page, un livre ou une bibliothèque, Gbagbo est un monument. Il est pour la démocratie ivoirienne ce qu'est la tour Eifel pour Paris.

S'il y a en Côte d'Ivoire, une page déjà tournée, c'est bien celle de ce "père" dont les fils s'affrontent dans une guerre de succession (après avoir balafré la Côte d'Ivoire…).

 

À demain

Donatien Kle, cadre Aird

11:10 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Courage ! A force de le leurs rappeller ils auront l'honèteté de le reconnaître...

Écrit par : boyaka | 16/08/2014

Merci le frère , Gbagbo est un monument vivant , oui vivant ! toujours vivant in sha allah !

Écrit par : KONÉ FOUNIBIGUÉ | 17/08/2014

Les commentaires sont fermés.