topblog Ivoire blogs

29/06/2014

QUI A VOULU TUER SORO?

29 juin 2007 – 29 juin 2014. Voilà sept ans que le Fokker 100 de la République de Côte d’Ivoire transportant une délégation conduite par Soro Kigbafori Guillaume, secrétaire général des Forces nouvelles et Premier ministre de Laurent Gbagbo, a été attaqué à la roquette à l’aéroport de Bouaké, siège des FN. Le chef du gouvernement se rendait, dans son fief, celui de sa rébellion, pour assister à la cérémonie de réinstallation des magistrats dans l’ex-zone assiégée. On a dénombré quatre morts et plusieurs blessés.

Le lendemain, le chef d’état-major adjoint des Forces nouvelles, Issiaka Ouattara dit Wattao, a estimé que les Casques bleus ne sont pas étrangers à l’attaque contre l’avion du Premier ministre Guillaume Kigbafori Soro. S’exprimant lors d’un meeting dans le stade de Bouaké, le ministre Sidiki Konaté a pointé également l’ONUCI et la Licorne qui sont chargés, selon lui, d’assurer la sécurité de l’aéroport depuis 2 ans.

Les différentes parties (forces impartiales et rébellion) se sont rejeté la responsabilité de l’attaque quand d’autres parlaient d’une guerre fratricide entre rebelles. Aucune enquête n’a été ouverte et, la demande de Soro Guillaume, lui-même, qui a réclamé une enquête internationale, n’a pas été suivie d’effet car l’ONUCI n’a pas bougé. Et nul ne connait l’identité du ou des assaillants de l’escadron de la mort qui voulait donner un coup d’arrêt à l’accord politique de Ouagadougou; mais sur sa page Facebook, Soro prévient: «Nous ne devons pas oublier, nous ne devons pas accepter que le bourreau se déguise en victime».

Car dans ce pays, de nombreux bourreaux se déguisent, en effet et encore, en victimes: qui a enlevé Guy-André Kieffer en 2004? Qui a tué le général Guéi Robert le 19 septembre 2002? Qui a enlevé le 4 avril 2011 et assassiné Stéphane Frantz Di Rippel, DG du Novotel, Yves Lambelin, patron du groupe Sifca et ses accompagnateurs, le Malaisien Chelliah Pandian et le Béninois Raoul Adeossi? C’est un échantillon car la liste est loin d’être exhaustive.

Ferro Bally, journaliste indépendant

 

 

17:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/06/2014

ÉLÉPHANTS : VICTIMES DE L’AFFAIRISME ET DU CLIENTELISME

Les éléphants de Côte d'Ivoire, notre équipe nationale de football ont  été éliminés mardi soir, par les Grecs (1-2) lors du troisième et dernier match du groupe C de la 20ème  édition de la Coupe du monde de football "Brésil 2014". Cette élimination est d’autant plus cruelle qu’elle est intervenue à moins d’une minute de la fin du temps additionnel. De surcroît sur un penalty qui donne lieu à polémique.

Nous saluons les efforts du capitaine Didier Drogba et de ses camarades qui n’ont pas démérité, victimes de la situation socio-politique ivoirienne, de l’affairisme et du clientélisme autour de notre équipe nationale. Nous regrettons profondément qu’une génération de sportifs aussi doués, n’ait eu ni la joie de brandir un trophée continental ni été honorée de passer le cap des éliminatoires de poule dans une phase finale de coupe du monde.

Convaincus de ne partager le réflexe de la fuite en avant qui consisterait à blâmer des athlètes déjà frustrés par un environnement de travail inadapté, nous invitons à la réflexion dans  la lucidité afin de tirer toutes les leçons utiles au pays.

 

Le Secrétariat National à la Jeunesse et aux Sports - AIRD

00:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

ÉLÉPHANTS : VICTIMES DE L’AFFAIRISME ET DU CLIENTELISME

 

Elephants-Football-Senegal-01031.jpg

Les éléphants de Côte d'Ivoire, notre équipe nationale de football ont  été éliminés mardi soir, par les Grecs (1-2) lors du troisième et dernier match du groupe C de la 20ème  édition de la Coupe du monde de football "Brésil 2014". Cette élimination est d’autant plus cruelle qu’elle est intervenue à moins d’une minute de la fin du temps additionnel. De surcroît sur un penalty qui donne lieu à polémique.

Nous saluons les efforts du capitaine Didier Drogba et de ses camarades qui n’ont pas démérité, victimes de la situation socio-politique ivoirienne, de l’affairisme, de l'opportunisme et du clientélisme autour de notre équipe nationale. Nous regrettons profondément qu’une génération de sportifs aussi doués, n’ait eu ni la joie de brandir un trophée continental ni été honorée de passer le cap des éliminatoires de poule dans une phase finale de coupe du monde, en trois participations consécutives.

Convaincus de ne pas partager le réflexe de la fuite en avant qui consisterait à blâmer des athlètes déjà frustrés par un environnement de travail et un encadrement inadaptés, une ambiance d'hypocrisie, nous invitons à la réflexion dans  la lucidité afin de tirer toutes les leçons utiles au pays, sans complaisance mais avec responsabilité et sens de l'honneur.

 

Le Secrétariat National à la Jeunesse et aux Sports - AIRD

00:57 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | |  Imprimer | |

ÉLÉPHANTS : LE BON DIAGNOSTIC D'ADEBAYOR (Ferro Bally)

aird-alliance, adebayor

Vous vous rappelez l'avis cinglant du Togolais Emmanuel Adebayor sur l'équipe nationale de football de Côte d'Ivoire avant le début de la coupe du monde? Non? Bon, je vous rafraichis la mémoire: "Je n'ai jamais cru en eux. C’est le pays qui va toujours vous décevoir. Ils ont eu le meilleur attaquant d’Europe avec Didier Drogba. Ils ont actuellement le meilleur milieu de terrain avec Yaya Touré, mais aussi un des meilleurs attaquants d’Angleterre avec Wilfried Bony. Mais il n'y a pas de solidarité. Ils vont parler, rire et s'amuser ensemble, mais, le moment venu, ils oublieront de faire leur travail. Comment se fait-il que lors des quatre ou cinq dernières années ils n’ont pas gagné la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ? Tout le monde veut passer pour le héros et c'est ce qui est en train de tuer la Côte d'Ivoire." Dans un tel environnement exacerbé par un sélectionneur sans coffre, les primes ne servent à rien. (Ferro Bally, journaliste)

En effet, les Eléphants de Côte d'Ivoire, nom de l’équipe nationale ivoirienne de foot-ball, ont été éliminés mardi soir, par les Grecs (1-2) lors du troisième et dernier match du groupe C de la 20ème édition de la Coupe du monde de football "Brésil 2014". Cette élimination ressemble fort à un "deuil national", a constaté APA sur place. C'est un calme plat qui s'est emparé de la capitale économique ivoirienne. Les rues d'Abidjan et celles des villes de l'intérieur sont restées désertes après ce match qui a laissé les ivoiriens pantois.

D'Abidjan à Korhogo en passant par Yamoussoukro et Bouaké, tout comme de l’est à l’ouest, les supporters qui avaient prévu de faire la "fête'' sont rentrés en "catimini'' chez eux sans faire de bruit. 

Dans un pays divisé depuis la guerre de l'élection présidentielle ce calme plat n'est qu'apparent, des scènes de joie ayant été constatées dans certains foyers, notamment à Yopougon-Sicogi.

 

 

00:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/06/2014

APRÈS GBAGBO, GILDAS LE LIDEC EX-AMBASSADEUR DE FRANCE (Par FERRO Bally)

aird-allianceLa vérité commence à sortir de son lit sur la crise politico-militaire ivoirienne. Après Laurent Gbagbo qui a dit sa part de vérités dans son livre, «Je veux la vérité et la justice » aux Editions du Moment, l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire au début de la rébellion armée (2002-2005), Gildas Le Lidec, sort ses mémoires intitulé «De Phnom Penh à Abidjan; Fragments de vie d’un diplomate», chez l’Harmattan.

Dans cet ouvrage, Le Lidec caresse le chef de la rébellion armée ivoirienne, Soro Kigbafori Guillaume, à rebrousse-poil. Il le présente comme terroriste et agressif.

Extrait : en décembre 2002, Soro, qui voulait en finir avec Laurent Gbagbo, lui aurait «demandé de préparer une camionnette bourrée d’armements et d’explosifs, de seulement lui indiquer l’adresse ou elle serait garée dans Abidjan et qu’il se chargerait du reste pour éliminer Gbagbo»; au cours d’une altercation qui l’a opposé au chef rebelle, à Yamoussoukro, Soro «se précipite sur moi, ses mains en avant qu’il resserra progressivement autour de mon cou. Je ne dus mon salut qu’à l’intervention efficace des ambassadeurs d’Espagne et d’Italie».

À cette allure, les communiqués et autres démentis des porte-paroles et autres thuriféraires ne suffiront pas pour défendre la cause, étouffer les révélations qui pleuvent et les procès en règle. Tous les acteurs de la crise sont ainsi invités à écrire, donner leurs versions des faits et leur part de vérité. Ils ont, comme l’a soufflé Edwige H. Rosemonde sur mon mur, la responsabilité d’écrire; ils ont le devoir social, moral et historique de donner leurs parts de vérité.

Ferro Bally, journaliste

13:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |

LE LIVRE DE MATTEI (& GBAGBO) MENACÉ DE CENSURE À ABIDJAN ?

 

aird-allianceLe livre du président Laurent Gbagbo et du journaliste français François Mattei «Pour la vérité et la justice», à paraître le jeudi 26 juin prochain en France, est fortement attendu à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Selon un sondage réalisé sur internet par le site Koaci.com et effectué le dimanche 22 juin sur un échantillon de 2326 personnes, 68% (1573 votants) ont répondu «oui» à la question de savoir : «Côte d'Ivoire : Avez-vous l'intention d'acheter le livre de Laurent Gbagbo?». Seulement 32% (741 votants) ont répondu par la négative. 1% (12 votants)  sont sans avis.

Au vu de la réaction fébrile du RDR à travers son porte-parole, Joël N’Guessan, le site, se demande si le livre «Pour la vérité et la justice» pourra être distribué en Côte d’Ivoire. Un pays où, selon le site, Laurent Gbagbo reste «toujours aussi populaire dans une Côte d’Ivoire jusqu’à cette heure divisée ». En clair, Koaci.com soupçonne une «censure de la part du pouvoir en place qui, au constat, participe, avec la sortie du Rdr, au « marketing » du livre.

 

Coulibaly Zié Oumar  In Notre Voie

12:51 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |

POURQUOI CETTE DEMANDE À LA FRANCE OFFICIELLE DE LA PART DE SORO, TERRORISTE ET ETRANGLEUR ?

aird-alliance

Ancien Ambassadeur de France en Côte d'Ivoire (2002-2005) et fraîchement retraité, Gildas Le Lidec règle quelques comptes dans les Mémoires qu'il vient de publier (De Phnom Penh à Abidjan .Fragment de vie d'un diplomate, chez l'Harmanttan). En particulier avec Guillaume Soro, actuel président de l'Assemblée nationale ivoirienne, qu'il a connu alors que, chef rebelle, il dirigeait les Forces nouvelles. Le Lidec raconte ainsi que , lors d'une rencontre organisée à Yamoussoukro avec des diplomates au cours de la laquelle une altercation l'avait opposé à Soro, ce dernier «se précipite sur moi, ses mains en avant qu'il resserra progressivement autour de mon cou .Je ne dus mon salut qu'à l'intervention efficace des ambassadeurs d'Espagne et d'Italie» L'ex-ambassadeur, qui avoue n'avoir jamais caché son «aversion » pour Soro , affirme également que , lors de leur première rencontre à Bouaké, en décembre 2002, le chef rebelle lui aurait « demandé de préparer une camionnette bourrée d'armements et d'explosifs, de seulement lui indiquer l'adresse ou elle serait garée dans Abidjan et qu'il se chargerait du reste pour éliminer Gbagbo» Soro étrangleur et terroriste ? On attend avec impatience la réaction de l'intéressé.

Auteur et Source Jeune Afrique du 22 juin 2014.

 

Questions:

Pourquoi c’est précisément à l’ambassadeur de France en Côte d'Ivoire que le rebelle Guillaume Soro, «demande de préparer une camionnette bourrée d'armements et d'explosifs, de seulement lui indiquer l'adresse ou elle serait garée dans Abidjan et qu'il se chargerait du reste pour éliminer Gbagbo» ?  Aveu officielle de la France dans le soutien de la France à la rébellion qui a endeuillé tant d’Ivoiriens ?

La rencontre de Yamoussoukro n'a pas pu se tenir avant mars 2013, date de la formation du gouvernement de réconciliation nationale. C'est-à-dire bien après la requête macabre de Soro. Que s'est-il passé entre les deux dates? Que s'est-il passé entre septembre 2012 et cette date où l'ambassadeur a failli être étranglé? Quelle promesse non tenue à Soro pour qu'il se permette d'attenter à la vie d'un ambassadeur?

Une révélation de taille par rapport à tout ce qui s’est passé dans la zone gouvernementale sous la présidence de Laurent Gbagbo?

11:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

LA FRACTURE IVOIRIENNE S’INVITE AU MONDIAL (PAUL ZAHIRI)

Entre prisonniers, réfugiés, exilés, déportés, et morts les assises de notre confort et de notre cohésion sont ébranlées.

Lire la suite

10:28 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/06/2014

FIERS GHANÉENS: GHANA-ALLEMAGNE

Les Allemands qui exultent pour une égalisation...

21:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

LA MISE EN SCÈNE (Ferro Baly)

mattei lg.jpgAimé-Henri Konan, candidat du PDCI-RDA arrivé en 3è position, donc éliminé au second tour, ne cesse de clamer, urbi et orbi, qu’il a été délesté de 600.000 voix au premier tour. Mais, il aurait été victime de ses propres turpitudes, selon Gbagbo. 

Lire la suite

15:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |