topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

25/06/2014

ÉLÉPHANTS : LE BON DIAGNOSTIC D'ADEBAYOR (Ferro Bally)

aird-alliance, adebayor

Vous vous rappelez l'avis cinglant du Togolais Emmanuel Adebayor sur l'équipe nationale de football de Côte d'Ivoire avant le début de la coupe du monde? Non? Bon, je vous rafraichis la mémoire: "Je n'ai jamais cru en eux. C’est le pays qui va toujours vous décevoir. Ils ont eu le meilleur attaquant d’Europe avec Didier Drogba. Ils ont actuellement le meilleur milieu de terrain avec Yaya Touré, mais aussi un des meilleurs attaquants d’Angleterre avec Wilfried Bony. Mais il n'y a pas de solidarité. Ils vont parler, rire et s'amuser ensemble, mais, le moment venu, ils oublieront de faire leur travail. Comment se fait-il que lors des quatre ou cinq dernières années ils n’ont pas gagné la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ? Tout le monde veut passer pour le héros et c'est ce qui est en train de tuer la Côte d'Ivoire." Dans un tel environnement exacerbé par un sélectionneur sans coffre, les primes ne servent à rien. (Ferro Bally, journaliste)

En effet, les Eléphants de Côte d'Ivoire, nom de l’équipe nationale ivoirienne de foot-ball, ont été éliminés mardi soir, par les Grecs (1-2) lors du troisième et dernier match du groupe C de la 20ème édition de la Coupe du monde de football "Brésil 2014". Cette élimination ressemble fort à un "deuil national", a constaté APA sur place. C'est un calme plat qui s'est emparé de la capitale économique ivoirienne. Les rues d'Abidjan et celles des villes de l'intérieur sont restées désertes après ce match qui a laissé les ivoiriens pantois.

D'Abidjan à Korhogo en passant par Yamoussoukro et Bouaké, tout comme de l’est à l’ouest, les supporters qui avaient prévu de faire la "fête'' sont rentrés en "catimini'' chez eux sans faire de bruit. 

Dans un pays divisé depuis la guerre de l'élection présidentielle ce calme plat n'est qu'apparent, des scènes de joie ayant été constatées dans certains foyers, notamment à Yopougon-Sicogi.

 

 

00:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.