topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

24/06/2014

APRÈS GBAGBO, GILDAS LE LIDEC EX-AMBASSADEUR DE FRANCE (Par FERRO Bally)

aird-allianceLa vérité commence à sortir de son lit sur la crise politico-militaire ivoirienne. Après Laurent Gbagbo qui a dit sa part de vérités dans son livre, «Je veux la vérité et la justice » aux Editions du Moment, l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire au début de la rébellion armée (2002-2005), Gildas Le Lidec, sort ses mémoires intitulé «De Phnom Penh à Abidjan; Fragments de vie d’un diplomate», chez l’Harmattan.

Dans cet ouvrage, Le Lidec caresse le chef de la rébellion armée ivoirienne, Soro Kigbafori Guillaume, à rebrousse-poil. Il le présente comme terroriste et agressif.

Extrait : en décembre 2002, Soro, qui voulait en finir avec Laurent Gbagbo, lui aurait «demandé de préparer une camionnette bourrée d’armements et d’explosifs, de seulement lui indiquer l’adresse ou elle serait garée dans Abidjan et qu’il se chargerait du reste pour éliminer Gbagbo»; au cours d’une altercation qui l’a opposé au chef rebelle, à Yamoussoukro, Soro «se précipite sur moi, ses mains en avant qu’il resserra progressivement autour de mon cou. Je ne dus mon salut qu’à l’intervention efficace des ambassadeurs d’Espagne et d’Italie».

À cette allure, les communiqués et autres démentis des porte-paroles et autres thuriféraires ne suffiront pas pour défendre la cause, étouffer les révélations qui pleuvent et les procès en règle. Tous les acteurs de la crise sont ainsi invités à écrire, donner leurs versions des faits et leur part de vérité. Ils ont, comme l’a soufflé Edwige H. Rosemonde sur mon mur, la responsabilité d’écrire; ils ont le devoir social, moral et historique de donner leurs parts de vérité.

Ferro Bally, journaliste

13:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Avec tout xa la france continue de proteger ce modi et poisseux de soro min un jour il fera jour

Écrit par : dezai | 27/06/2014

Les commentaires sont fermés.