topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28/05/2014

MANDJARA, UNE AFFAIRE GÊNANTE POUR LE GOUVERNEMENT, SELON RFI

téléchargement (3).jpgEn Côte d’Ivoire, Mandjara Ouattara est décédée, dans la nuit de lundi au mardi 27 mai, des suites de ses blessures. Cette jeune femme de 33 ans avait tenté de s’immoler par le feu devant la présidence de la République mercredi dernier. L'affaire avait choqué l'opinion publique. La jeune femme est morte au Centre des grands brûlés de Cocody où elle avait été admise depuis sa tentative d’immolation.


Muet depuis la tentative de suicide devant le palais présidentiel, mercredi dernier, au moment où se tenait le Conseil des ministres, le gouvernement ivoirien a réagi officiellement pour la première fois ce mardi 27 mai par la voix de son porte-parole, Bruno Koné, qui a confirmé le décès de Mandjara Ouattara.

L’information circulait sous le manteau dès mardi matin; la réaction officielle a été laconique. « Le gouvernement s’incline devant la mémoire de cette personne », a déclaré Bruno Koné, qui a annoncé que la famille de la défunte « sera accompagnée de la meilleure des façons par le gouvernement ».

Une affaire gênante pour le gouvernement ivoirien qui avait tout fait pour un contrôle strict des personnes qui souhaitaient rendre visite à la jeune femme au service des grands brûlés de Cocody.

Proche de certains responsables du RDR, parti au pouvoir, Mandjara Ouattara faisait partie du collectif des propriétaires des véhicules de location qui compte quatre-vingts membres. Ce collectif réclame aux autorités actuelles le paiement de 5 milliards de francs CFA. Il s’agit de créances contractées de 2007 à 2010 sous Laurent Gbagbo et que le pouvoir Ouattara devrait régler sur le principe de la continuité de l’état.

Cependant, d’autres sources indiquent que Mandjara Ouattara a aussi loué des véhicules au RDR pendant la campagne présidentielle de 2010 et que les « factures de ces locations restent impayées ».

Source : Texte intégral RFI du 27 mai 2014

 

 

NDLR : Beaucoup de réactions n’ont pas été favorables à ce reportage de RFI, radio alliée du pouvoir ivoirien d’Alassane Ouattara. Mais,  même si RFI prend soin de se garder de mentionner que ce mercredi 21 mai 2014, était célébré au même moment le 3ème anniversaire de l’investiture de Alassane Ouattara, la gêne du gouvernement est bien reconnue. Une fois de plus, puisque c’est Laurent Gbagbo qui fait marcher Alassane Ouattara, faut-il être surpris de le voir mêlé à cette affaire qui en dit long sur la nature du régime ivoirien ? Au passage, l’affaire est gênante pour le gouvernement et non pour Alassane Ouattara. Si cela avait été Laurent Gbagbo, il aurait été l’unique responsable désigné !

19:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.