topblog Ivoire blogs

10/03/2014

UNE ENQUETE INTERNATINALE APRES LES IMAGES DE LA DST

Depuis ce week-end du 8 mars 2014, des images choquantes et attentatoires à la dignité humaine, circulent sur les réseaux sociaux et dans la presse nationale sur la détention de l’ancien ministre Charles Blé Goudé et de Jean Yves Dibopieu, tous deux anciens leaders estudiantins.


Authentifiées, ces images dégradantes de nos compatriotes  Blé Goudé et de Dibopieu détenus à la DST de Côte d'Ivoire, montreraient une fois de plus à la face du monde, après les tortures dénoncées par Amnesty International, la vraie nature du régime en place à Abidjan et que n’ont de cesse de dénoncer les militants des droits de l’homme.

Pour aussi cyniques que soient ces images, elles viennent sonner comme une humiliation de la politique de la haine. Ce ne sont pas les détenus qui sont humiliés mais bien le régime du "rattrapage" ethnique qui est ainsi rattrapé par sa duplicité entre le discours vertueux et les pratiques choquantes au quotidien. De la "résidence protégée" à ces images, c’est une gifle à la conscience de celles des ivoiriennes et de ceux des ivoiriens qui étaient encore sourds à nos appels au respect des droits humains et à la cessation de la politique de division. Nombreux sont ceux des partisans du régime qui en sont confus et les gesticulations de la presse de l’indéfendable cachent un gros malaise.

Ces images doivent appeler à la libération immédiate de tous les prisonniers politiques  en Côte d'Ivoire, soit plus de sept cent à ce jour. La responsabilité de la communauté internationale qui a, par erreur, aidé à l’installation d’un système de pieuvre dictatoriale au motif de défendre la démocratie, doit enfin la pousser à agir. Le minimum attendu de cette situation, c’est une enquête internationale pour situer les faits et faire les états généraux de l’emprisonnement politique en Côte d'Ivoire.

Le ministre Eric KAHE

aird,aird-ci,eric kahe,images degradantes dst côte d'ivoire,dictature en côte d'ivoire,droits de l'homme

 

Président de l’AIRD

15:55 Publié dans 2-Déclarations du Président de l'AIRD | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Enquete internationale!!!!Ecrivez-vous pour ecrire monsieur KAHE?

Écrit par : tisen | 10/03/2014

Cher Tisen,
J'écris non pas pour écrire, mais pour dire ce qu'une démocratie qui se respecte devrait faire en pareil cas. Je prends au mot ceux qui nous gouvernent et qui utilisent chaque jour le langage vertueux. Cynisme pour cynisme, je crois en leur profession de foi.

Écrit par : Eric Kahe | 10/03/2014

pas bien de faire cela

Écrit par : DIABY | 10/03/2014

Cè triste

Écrit par : Afrique notre Berceau | 10/03/2014

monsieur le ministre Kahé pensez vous que la tendre et bien aimée communauté internationale a t elle les yeux pour voir ces images? elle ne voit que ce qu'elle a envie de bien voir.

Écrit par : goh achille | 10/03/2014

Je n'ai jamais pris pour vrai les propos de l'autre selon lesquels Blé Goudé serait en résidence surveillée avec tout le nécessaire. Dois-je rappeler à la conscience collective que la parole d'un rebelle est parsemée de mensonges? Ne soyons donc pas surpris que des personnes éprises de liberté soient ainsi détenues dans des conditions ignobles. Je pense qu'il faut voir les choses avec un autre regard, parce que nos dénonciations, bien qu'elles soient bien peaufinées, ne changeront rien à la façon qu'a le monde de marcher. Pensons notre révolution autrement, mais de façon très efficace.

Écrit par : Emissah YAPI | 11/03/2014

Et croyez-moi, la communauté internationale sait ce qui se passe. Elle ne lèvera pas le petit, parce que c'est elle-même qui mène le jeu.

Écrit par : Emissah YAPI | 11/03/2014

Les commentaires sont fermés.