topblog Ivoire blogs

10/05/2006

MISE AU POINT DE L'IRD (INITIATIVE RÉPUBLICAINE ET DÉMOCRATIQUE) DANS FRATERNITÉ MATIN

 

Suite à une interview parue dans le numéro 12452 du quotidien FRATERNITE MATIN du mercredi 10 mai 2006, de nombreux ivoiriens et amis étrangers n'ont de cesse de nous interroger sur notre rôle réel dans la création du nouveau parti politique qu'est l'URD. Certainement à cause de la déclaration selon laquelle "de l'IRD à l'URD, il n'y a qu'un pas franchi parce que la seule voie logique et raisonnable était d'aboutir à la formation d'un Parti". Président de l'IRD, nous avons, mes camarades et moi, de tout temps privilégié le dialogue avec la base, et toute évolution de notre projet doit se faire avec son appui, son aval et son adhésion forte et libre. Tout en nous réjouissant que l'espace politique ivoirien s'enrichisse d'un parti politique qui s'inspire essentiellement de l'IRD et dont les animateurs nous honorent en citant nommément certains des nôtres pour le rôle joué au niveau de l'IRD, l'honnêteté intellectuelle nous fait obligation de préciser que nous ne sommes ni membre fondateur de l'URD, ni même membre de sa direction, la réflexion à laquelle nous avions été invités à ce sujet n'ayant pu aboutir à une plate forme conforme aux valeurs que nous professons. Toutefois, nous entendons respecter le choix de ceux qui n'ont pas cru devoir tenir compte de nos réserves.

En plein accord avec le Doyen Paul GUI DIBO – lui aussi cité dans l'article - et la quasi totalité de l'équipe qui a animé au quotidien l'IRD, nous avons opté pour faire évoluer l'IRD sur la base d'une démarche, d'une stratégie de maintien de la flamme militante de nos partisans et de conquête de l'opinion ivoirienne par un projet de société qui s'appuierait sur des bases consensuelles et démocratiques à partir du socle des valeurs républicaines dont la défense nous a valu, nous osons le croire, l'estime de certains de nos compatriotes. C'est l'occasion pour nous de féliciter les militants et membres fondateurs de ce nouveau parti à qui nous souhaitons plein succès.

Nous adressons particulièrement nos remerciements sincères et émus à tous ceux, militants et sympathisants ou même amis, qui nous ont soutenu tout au long de ce combat que nous avons mené les mains nues, à l'instar des patriotes dont l'exemplarité de l'engagement nous a conduit à nous jeter très tôt, sans opportunisme, dans la bataille et dont le soutien nous a permis de faire face avec dignité à toutes les attaques, y compris celles de nos résidences. Nous entendons les associer pleinement à tout projet de transformation de l'IRD qui continuera, pour l'instant, de jouer sa partition au sein du CNRD dont il est signataire de la Charte et aux côtés de tous les résistants pour une Côte d'Ivoire démocratique, fraternelle, unie, solidaire et libre de toute oppression ou chantage mais résolument tournée vers la pratique de la vérité.

Fait à Abidjan le 10 mai 2006

 

Pour l'IRD

Le Président

Le Ministre Éric KAHE

 

 

 

Les commentaires sont fermés.