topblog Ivoire blogs

17/11/2013

JE PENSE, DONC JE SUIS - HOMMAGE À DÉSIRÉ OUÉ

 

desire oue, parlements et agoras


 

  • À mon inconnu cadet Désiré Gnonsio Oué !
  • A cette jeunesse assassinée à la fleur de l’âge!
  • Au mien, cet encore autre WE, victime de la haine !

Peut-on être sans penser ?

Échanger avec d’autres sans changer de convictions;

Plutôt les former pour les transformer sans les charger.

S’ouvrir aux autres sans se découvrir !

Souffrir mais, sans relâche, le pardon offrir, et

Pardonner sans oublier.

Continuer de croire en la nation quand les plumes sont assassinées,

Se substituer aux «Houphouëtistes» pour agir en «Houphouëticien».

Vivre dans la haine sans en héberger un seul gène et

Se battre à seule fin de faire battre en retraite les haineux.

Aimer des gaullistes qui ont renié De Gaulle !

Penser pour soi, pour la nation, pour demain,

Sans attendre de lauriers, et prendre  sur soi

Le risque de  se voir récompenser d’une balle,

La  lâche balle meurtrière de la pensée unique !

Et pourtant résister, tenir et surtout se retenir, car,

Tenir à l’avenir impose un devoir supérieur au droit à la vengeance!

Eric KAHE
Primes et Déprimes de l'Exil 

Aird encre Blog.png



22:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.