topblog Ivoire blogs

27/10/2013

LES AUTRUCHES WÊ DU RHDP

 

LES AUTRUCHES WÊ DU RHDP

Lorsque les réseaux sociaux évoquent la cruelle condition faite aux WE depuis 2011, et même bien avant, ceux des fils de la région WÊ qui sont des défenseurs du pouvoir d’Abidjan, gênés par leur complicité politique induite dans les cruautés faites à leurs parents se justifient ainsi : «Le peuple WÊ n'a pas donné 100% au FPI et à GBAGBO lors de la présidentielle de 2010. Les bétés et la Attiés ont accordé des suffrages importants au Woody et pourtant leurs régions ne sont pas aussi dévastées que la nôtre, leurs fils ne sont pas aussi nombreux en exil comme les nôtres le sont dans des conditions atroces… Une question mérite d'être posée à tous nos frères et sœurs…Qu'arrive-t-il au peuple WÊ pour mériter un tel sort? Le peuple WÊ aime t’il le Woody (plus) que ses propres parents? Le peuple WÊ aime t’il le FPI plus que ses créateurs ? Simples Questions qui doivent nous

amener à réfléchir».



Alors, on pourrait s'interroger sur cette drôle de défense:

1.     Dans une démocratie que la communauté internationale a défendue avec des bombes, ceux qui n’ont pas voté pour un pouvoir doivent-ils être punis de mort ? Car s’étonner de ce qui arrive aux WÊ à la seule lumière de leur soutien à Laurent Gbagbo, moins important que celui des autres ethnies épargnées, sous-entend que s’ils avaient soutenu plus massivement Laurent Gbagbo leur sort se justifierait !

2.     Le vote doit-il être donc ethnique ? Car se demander si «Le peuple WÊ aime t’il le Woody (plus) que ses propres parents?» revient à dire que chaque candidat devrait être d’abord et systématiquement aimé de ses parents, avec ou sans programme politique, y compris avec des projets diaboliques !

3.     En quoi le vote majoritaire ou minoritaire d’une région pour un vainqueur ou un vaincu à une élection présidentielle devrait réserver à cette région un traitement spécifique – sous-entendu de malheur- dans une démocratie ?

4.     Comparaison n’étant pas raison, veut-on induire que Bétés et Attiés, pour leur témérité démocratique anti communauté internationale devraient subir un sort pire que celui réservé aux WÊ ? Un Bété ou un Attié, ayant voté pour Laurent Gbagbo, serait-il moins citoyen qu’un WÊ dès lors que ce dernier s’abstient de voter pour Laurent Gbagbo ?


5.     Enfin, ce genre de raisonnement des alliés WÊ du pouvoir actuel n’est-il pas une façon de dire aux WÊ : «arrêtez de soutenir untel et vos souffrances s’arrêteront» ?



Que reste-t-il alors de l’Houphouëtisme dans le camp du RHDP ? À moins qu’il (l’Houphouëtisme) ait été remplacé par la politique de l’autruche !

Geness A., militant
de base, AIRD



18:04 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Tout simplement dire que la défense d'une valeur identitaire propre à un peuple ne se vend pas!

Écrit par : sy koffi | 04/11/2013

Les commentaires sont fermés.